chezmoicheztoi


galerie d'artistes

Des dizaines de vidéo sur la chaine Chez moi, Chez Toi à voir ici

YouTube


Un DON serait appréciable (2€ minimum) pour soutenir l'association Chez moi, Chez toi

https://www.lepotcommun.fr/pot/j9juf5vd

Car pour rester indépendant, nous refusons toute subvention

Si vous cliquez sur l'image vous aurez un extrait du concert

 

Merci

Pourquoi la Galerie d'Arts associative « Chez toi, Chez moi » ne veut-elle pas de subventions ?

Stangerup, auteur danois, a écrit un livre sur les subventions étatiques. Il pensait que l’Etat danois uniformisait l’Art et cela, à une autre époque, où tout marchait bien. L’Etat danois serait-il bien plus pensant que l’Etat français ?

Comme Stangerup, l’association « Chez moi, Chez toi » combat cette uniformisation qui pourrait découler des institutions, en acceptant des subventions. L’Art se mérite. De nos jours, nous pouvons tous accéder à l’Art, mais il faut le vouloir. Il me paraît indispensable que le désir se traduise par la participation financière de tous, à la hauteur des possibilités de chacun, mais plus encore à la mesure de l’importance et de l’attachement à l’Art.

Des plus petites aux plus grandes sommes cotisées, toutes participent activement, par ce geste, à un acte fédérateur par lequel chacun devient membre. Par cette démarche et contribution s’inscrit une volonté commune de recherches, qui nous lie tous à l’Art.

 La nécessité de combattre l’esprit bien pensant procède du même ordre que celui de se battre pour la vie, et ce, à chaque instant. Mon hémiplégie aphasique me l’apprend tous les jours sans relâche. L’Homme expérimente tôt ou tard, face à son/ses problèmes quotidiens, l’existence de la solitude ; oui, nous sommes toujours seul à vivre ce que nous vivons. Ce qui permet d’avancer ce sont les gestes amicaux qui nous soutiennent collectivement, qui nous font suivre le chemin de l’Humanité, qui assemblent, rassemblent dans le plus grand respect de l’autre.

 La mise en parallèle entre la vie privée et la marche d’une galerie associative met en valeur le respect des opinions, de l’appréciation de chacun pour telles ou telles créations peut-être en devenir d’œuvres d’Art. La manière la plus juste et la plus certaine d’atteindre ces objectifs passe par le soutien de la recherche artistique indépendante et autonome vis-à-vis de l’Etat et des collectivités territoriales. Accepter des aides étatiques, régionales ou municipales impliquerait une perte de liberté, d'indépendance, et le risque qu’un voile soit jeté sur tout ce qui dérangerait, interrogerait, etc.

Tant du côté des artistes que de celui des amateurs voire des néophytes, une implication personnelle s’avère vitale et se révèle un soutien d’une valeur inestimable pour l’ensemble des artistes, spectateurs, auditeurs qui participent à la vie de la galerie associative, véritable ruche de travaux et de recherches artistiques.

 La véritable création n’est possible qu’en veillant à sauvegarder notre liberté, qu'en ne dépendant d'aucune subvention. Par contre la création est possible en nous impliquant chaque jour, ce qui n’est pas moins une attitude politique engagée dans la société, par le rejet du conformisme intellectuel, pour que ne s’installe pas la mort de l’Art.

 Asgeir Andersen, directeur artistique de la Galerie associative « Chez moi, Chez toi ».


 

 

Aidez l'association

 

^

chezmoicheztoi


galerie d'artistes

infos@chezmoicheztoi.net
+33 6 22 34 76 05+33 6 22 34 76 05
9 rue Gauthier (Gambetta) 30000 Nîmes

Aidez l'association

Facebookgoogle+TweeterLinkedin
Vérifiez les champs SVP.
Email envoyé Merci !

* Requis

Envoyer